La garenne artificielle (lapin de garenne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La garenne artificielle (lapin de garenne)

Message  chkacheu le Ven 13 Nov - 21:53

La garenne artificielle
 
La garenne artificielle appelée aussi garinière est une structure qui permet aux lapins de mieux se fixer sur un territoire et en augmente la capacité d’accueil.

Le site d’implantation
Les milieux diversifiés où alternent taillis, bois, talus, prairies, cultures, chemins, … . On doit rechercher des zones délaissées par l’agriculture comme les zones de friches ou les zones inexploitables.
Il faut éviter les zones très argileuses et préconiser les zones drainantes.
L’orientation de la garenne sera sud ou sud-est pour un ensoleillement optimal.

Astuce : Un dialogue et un accord avec les agriculteurs voisins est à prévoir en vue d’une possible implantation.

Construire une garenne est un bon pas pour l’aménagement et la gestion de votre territoire en faveur du lapin de garenne. Mais il est préférable de créer d’autres garennes ainsi que des garennes plus petites dîtes garenne satellite ou annexe.

Astuce : L’usage et l’utilisation d’une tractopelle vous feront gagner beaucoup de temps et vous évitera bien du mal.

La mise en place
Une garenne aura un diamètre entre 5 et 10 m².

Quelques exemples de la mise en place des palettes





1-    La toiture
Vous pouvez utiliser des tôles qui sont les plus utilisé. On placera les tôles sur le dessus voire sur les côtés afin de rendre le plus étanche possible la garenne.


Ne pas utiliser de la bâche car le problème est qu’elle garde l’humidité ce qui peut amener un risque de maladie (ponte de moustiques avec derrière les risques de myxomatose). Lors des fortes chaleurs, la garenne deviendra étouffante.
Le plus naturel est de créer un toit végétal en venant placer des branches que l’on viendra emboiter les unes dans les autres.
Recouvrir avec des feuilles, de l’herbe de tonte …, afin d’isoler.
Recouvrir de terre la garenne en veillant à ne pas recouvrir les entrées. Afin de gagner du temps, demander de l’aide à un agriculteur afin qu’il intervienne avec le godet de son manitou ou tracteur.

2-    Les entrées
Une entrée est une ouverture que l’on crée dans la garenne afin de faciliter les va-et-vient des lapins. Il faut créer l’entrée en dur afin d’éviter qu’elle se dégrade avec le temps. On peut placer des parpaings pour soit renforcer ou construire l’entrée. Le tuyau PVC est adapté à la taille d’un garenne.
Les entrées ne doivent pas se trouver face aux vents dominants car le lapin craint les courants d’air et il pourrait déserter la garenne.

Avec des planches 

Avec un gré 

Avec des briques

3-    Finalisation
Une fois les opérations précédentes réalisées, il ne vous reste plus qu’à recouvrir l’ensemble de terres et de branches afin de redonner un aspect naturel au lieu.
Avec des branches


Avec de la terre 


4-     Parc grillagé
Afin d’acclimater les lapins à leur nouveau milieu, on peut grillager autour de la garenne. On peut utiliser du grillage à mouton ce qui permettra aux lapins de réaliser des va-et-vient entre la garenne et les alentours. Cela permet aux lapins de coloniser la zone. Sinon on utilise un grillage à petite maille qui empêche aux lapin de sortir.
-       Hauteur minimale : 1 à 1,40 m
-       Grillage enterré : 20 à 30 cm

Au bout de 8 à 10 jours, on retire le grillage afin de laisser les lapins découvrir les alentours de la garenne. On fournira de l’eau et de la nourriture durant le premier mois et par la suite à l’occasion (foin, betteraves fourragères, trèfle, radis, …).
L’idéal est de poser une clôture électrique afin d’empêcher les renards, chiens errants ou autres prédateur de pénétrer dans la garenne.

Astuce : Si au bout de quelques mois, on remarque qu’il manque de la terre, il faudra combler ce manque afin de conserver la garenne dans un état correct.

Astuce : Planter quelques ronces qui coloniseront le toit de la garenne et serviront de protection supplémentaire contre les rapaces par exemple
 
Les aménagements à prévoir
->       La régulation des prédateurs (renards, putois, fouines, belettes, corvidés) sera une des bases de votre projet
->       Création du refuge d’urgence (voir topo)
->       Garder les abords des garennes en herbe rase (minimum de 3 mètres autour de la structure)
->       Création de cultures à gibier (trèfle, luzerne, choux, avoine, maïs…)
->       Maintien des bandes herbeuses le long des chemins, des haies, des bois…
->       Création de zone dégagée et sécurisante pour le lapin
Cet aménagement se met aussi en place sur 5 à 20 ares.

Conseils de gestion
->       Le tir du lapin devra être interdit aux alentours des garennes construites durant les deux premières années.
->       Il est recommandé de ne plus tirer le lapin à partir du ……………. car les femelles sont gestantes
->       Le furetage sera interdit
->       Limitation du nombre de lapin à prélever par jour de chasse et par chasseur
->       Bien sûr, ces mesures pourront être modifiées en fonction de l’état des populations et des éventuels dégâts agricoles.
avatar
chkacheu
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 24
Localisation : Pas-De-Calais

Voir le profil de l'utilisateur http://chassegestion62.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum